Objectif Groenland - Voyage des jeunes

Sommaire :

Le groupe arrive… Voici quelques extraits de mon livre :

Mercredi 23 avril 2003 : L’hélicoptère se pose tout en douceur. À travers la bulle avant de l'appareil je reconnais le grand Alexandre, casque sur les oreilles, assis à côté du pilote. Les portes s’ouvrent, et, un après l’autre ils en descendent en commençant par Anthony. Puis David, Julien, et d’un seul coup j’entends :

- Ha! Mon ami François! Mon ami François!
C’est Alexandre Devis, tout sourire, qui s’avance vers moi les bras grands ouverts. Puis une deuxième voix :

- Hé François ! Mon François !

C’est Michaël qui me donne une bonne tape dans le dos. Chacun veut me serrer la main et veut marcher à côté de moi. Puis tous les jeunes m’entourent pour la photo et les images. Des moments forts en émotions et qui m’apportent, comme à chaque fois, cette chaleur humaine....

Tout en nous dirigeant vers le village, à chaque instant, soit David, soit Anthony ou Alexandre marchent avec moi et me posent des questions :
- On va voir les chiens ?
- Des chiens, ici il y en a partout !
Effectivement, arrivé à la première maison, une ribambelle de chiots déferle entre nos jambes. Ils se courent après à se mordiller le cou et les pattes tout en nous tournant autour. J’explique également que des chiots, à cette époque de l’année, il y en a presque à chaque coin de maison. La première colline passée, on descend vers la rivière qui se jette dans le petit port de Tasiilaq où se trouvent des bateaux pris dans les glaces....

À sept heures du matin j’entends les premiers pas qui fourmillent déjà dans le couloir de l’hôtel Nansen. Un regard par la fenêtre, les montagnes se détachent dans un superbe ciel bleu et par-dessus tout, le soleil apporte dès maintenant la chaleur à cette journée qui s’amorce. Je pénètre à peine dans la salle à manger que j’entends déjà la voix de Alexandre :
- Hé ! François ! Mon ami François ! Comment ça va ?
Ce à quoi je réponds :
- Parfait ! Et vous tous ! Bien passé cette première nuit au Groenland ?

Vendredi 25 avril.... Mais la surprise qui attend nos 6 jeunes, c’est que chacun va devoir peindre un petit personnage et son kayak en bois et selon son imagination. Sur la table des pots de peintures de toutes les couleurs, des pinceaux, une petite assiette pour chacun afin d’étaler sa couleur choisie. Michaël s’applique dans le choix des colories. Anthony commence par peindre tout d’abord le kayak. Julien est en pleine inspiration. Leurs doigts prennent les mêmes colorations que leur pinceau. Maude, Justine et Julia aident nos artistes à s’appliquer. C’est dans une ambiance très chaleureuse que tout cela se déroule....

Cette dernière soirée passée ensemble, avant le départ du groupe prévu demain matin samedi, est pleine d’émotion. Ce ne sont pas les grands discours ni les grandes phrases qui sont importants, mais la richesse des paroles que l’on y met. Non, il n’y a pas une planète handicap, il n’y a que des gens qui n’osent pas les regarder en face et leur serrer la main. Samedi 26 avril, l’hélicoptère vient de décoller pour Kulusuk emportant avec lui les souvenirs d’un grand rêve réalisé tous ensemble !