Transalpes - Etape 9

Mardi 13 février

Col de Chaussy vers Valmorel.

Étape qui emprunte le col de la Madeleine, les Chaumettes puis Valmorel.

Mardi matin. Après une délicieuse nuit sous la tente, avec les étoiles comme anges gardiens, je me réveille au vocal de ma meute que la Mamie Étoile a lancé dans un accord en Sol Majeur.
Je pousse le rideau de la petite fenêtre de la tente, pour me rendre compte que les nuages et même la brume sont de la partie dans les hauteurs. Il bruine légèrement. Je dirais même un peu humide !! Le départ n'étant prévu qu'à 15h on a toute la journée pour se préparer psychologiquement. Le moral est bon. Les Gamins vont bien.

Je décide d'en atteler que 10 vu le parcours un peu scabreux pour cette étape.
Il s'agit de rejoindre tout d'abord St François de Longchamp, temps neutralisé, puis départ vers 16h30 pour Valmorel. Mais l'approche de St. François ce fait par une piste de ski que bien des autres concurrents n'aiment guère.

Il s'agit de jouer la prudence, comme pour moi quand je suis dans le Grand Nord Canadien. 16h nous voilà à Saint François de Longchamp. Un monde fou nous y attend. Des enfants qui gesticulent dans tous les sens. Même un caniche frisé, vêtu en jogging violet, oui vous lisez bien, qui a le culot de vouloir approcher G'Amarok. Vous pouvez vous imaginer la réaction de mon brave G'Amarok !!Aimablement j'interpelle le propriétaire pour le prévenir du danger que son caniche encourt !! 16h42, départ de la meute pour franchir le col de la Madeleine. Le soleil et le vent font leur apparition.

Un superbe décor. Mais voilà, quand il y a trop de spectateurs sur les pistes, mais Gamins n'aiment pas trop. Je prend un peu de retard dans les premiers lacets. Pas grave. Au sommet du col de la Madeleine, on plonge vers les premières pistes de ski de la station de Valmorel. Pas piqué des vers ...!! Des pistes de skis ? En se retournant, Ganac me lance un regard l'air de me dire :
- Tu n'as pas autre chose à nous donner comme tracé ?
- Ma pauvre Ganac, ici les Alpes c'est cela. On monte et on descend !
- Oui, je veux bien, mais dans de tels dévers !!
- Allez les Gamins, on y va.
Un replat, puis un pylône de télécabine, puis un pont, puis un autre dévers....nous voilà en vue de Valmorel.

Les autres concurrents, dans un premier temps précisent :
- On joue la sécurité, on s'attend mutuellement....
Rien vue de cela. Ah le chrono !
Puis un de ces concurrents, se retrouve à quelques mètres devant moi. Je ralenti pour éviter de le doubler. Si près du but, je trouve cela inutile. Et bien, nous voilà dans le fond de la station dans une rue complètement fausse. Pas de balisage !

Résultat : remonter et prendre la bonne rue pour passer la banderole Arrivée. (6 minutes de retards)
Belle récompense quand même pour moi. La rencontre de toute l'équipe de Frethun venue m'accueillir, Stéphane, Thierry, Julie et les autres encadrés par Nadine Ledet et Marie-Claude Herrewyn. Merci à eux.

Étape suivante...